Poésie urbaine : 3 jours intenses !

vendredi 27 mai 2016
par  Sophie Negrier
popularité : 3%

Le projet « Poésie urbaine » s’est déroulé du mercredi 18 au vendredi 20 mai. Trois jours entiers banalisés pour un projet d’écriture en atelier de chansons en rap ou slam, en français et en anglais, couronnés le vendredi soir, en préambule à la Fête des Arts, par un concert-restitution des élèves sur une vraie scène et sous la direction des artistes professionnels - Dove’ND - Kemtaan - Nasty Nesta et de professeurs Madame Stehlin et Madame Négrier : un vrai temps fort dans la scolarité des élèves de 4ème cette année à Montaigne !

Qu’en retiennent-ils ? Laissons la parole aux 4ème A… Les qualificatifs dithyrambiques fusent ! « Je ne dirais qu’un seul mot pour ce projet : extraordinaire » (Mathieu D.), « Génial » (Grâce S.), « Incroyable, car la personnalité des profs et des artistes, l’écriture, la musique aussi et l’esprit d’équipe étaient incroyables ». (Kawsar A., Aïcha B., Kéros K., Shady S.)
« Nous aimerions dire que c’était enrichissant pour nous, que c’était drôle, fun et cool, et surtout merci à tout le monde… Si c’était à refaire nous le referions sans hésitation ! » (Lucile A., Elna B., Carla C., Jean-Loris G.) « J’aimerais que tous les 4èmes de toutes les générations aient la chance de faire ce projet. » (Grâce S.)

Un projet qui faisait le lien entre les Journées du Vivre ensemble du mois d’avril et la Fête des Arts du 22 mai. « Egalité » et « fraternité » sont deux mots que les élèves ont volontiers cités comme représentatifs de ce projet.
« Egalité car beaucoup de personnes ont choisi ce thème, et on a tous fait preuve d’égalité, personne n’a fait preuve d’homophobie, de racisme, de xénophobie, etc. » (Enzo J., Charlotte J., Charbel M., Paul DW)
« Fraternité, car l’ambiance dans laquelle nous travaillions, aussi bien avec les artistes que les élèves était fraternelle. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)
En effet ces deux mots ne sont pas restés des propos en l’air, mais ont trouvé une application au quotidien durant ces trois jours :
« On a appris à travailler ensemble, toutes classes mélangées » (Lucile A., Elna B., Carla C., Jean-Loris G.)
« J’ai appris à travailler avec des gens qui ne sont pas du même avis que moi. J’ai vu qu’il y a des personnes qui ont beaucoup de talent et ce projet m’a permis de voir que l’écriture est aussi un moyen d’expression. » (Grâce S.)

Un projet qui leur a permis de faire évoluer et d’enrichir leurs représentations : les goûts musicaux des élèves n’ont pas nécessairement été transformés par cette rencontre, mais leurs perceptions ont changé !
• sur la poésie, le rap…
« Ce projet m’a permis d’apprécier la poésie, de découvrir plusieurs formes de lecture. J’ai vu aussi que le rap n’est pas un style de chanson qui vise à montrer l’argent ou le matérialisme, mais un moyen d’expression très profond. » (Grâce S.)
« Cela nous a permis de connaître vraiment la poésie urbaine et de savoir que le rap n’est pas toujours comme on le montre à la télé. Créer un texte n’est pas aussi facile que l’on croit et surtout mettre des poésies dans du rap. » (Sénalidé H., Khaled K., Francesca P., Lucas T.)
« Nous avons découvert que la poésie est compatible avec le rap et que le rap peut être une forme de poésie. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)
« Cela m’a permis d’apprendre ce qu’est le métier de rappeur : avant je croyais que pour faire du rap, il suffisait de mettre des gros mots et des mots qui n’ont aucun sens, et de les mettre ensemble, alors qu’au contraire, le rap est vraiment un art. » (Mathieu D.)
« J’ai certes moins de préjugés sur les artistes faisant du rap et le rap en lui-même mais je n’apprécie toujours pas. » (Harmonie A., Anabelle S.)
« Le rap, le hip hop et le slam sont des genres de musique qui ne sont pas très appréciés et cela nous a permis de voir qu’il n’y a rien de mauvais ou nul dans ce genre de musique. » (Enzo J., Charlotte J., Charbel M., Paul DW)

• sur le métier d’artiste, ils ont appris…
« Que la préparation du concert est très longue et qu’il faut bien se positionner, vérifier si le matériel marche comme on veut, tout ça… » (Mathieu D.)
« Qu’il fallait énormément de travail et d’entraînement avant de faire l’enregistrement, et qu’il fallait de même du courage pour pouvoir passer sur scène. » (Lucile A., Elna B., Carla C., Jean-Loris G.)
« Qu’il y a un travail qui dure des jours et des jours derrière un clip de quelques minutes. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)
« C’est une expérience unique, c’était intéressant de rencontrer des artistes et on apprend d’eux. » (Océane B., Léo B., Julie G., Eken P.)
« On peut voir comment ils travaillent et comment ils voient la musique. » (Léna S.) « Ça permet de partager leurs émotions. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)

Un projet qui les a fait travailler tout en s’amusant
« On a appris beaucoup de choses sur le hip hop. » (Kawsar A., Aïcha B., Kéros K., Shady S.)
« Je vois la façon d’écrire plus sérieuse et avant je n’avais pas réalisé que faire des rimes était si amusant. » (Enzo J., Charlotte J., Charbel M., Paul DW)
« Cela nous a appris que faire de la musique ce n’est pas seulement de la rigolade, c’est beaucoup de sérieux. » (Enzo J., Charlotte J., Charbel M., Paul DW)
Autre leçon retenue : « Qu’il faut être concentré mais qu’on pouvait aussi s’amuser et pour l’enregistrement on devait rester professionnel et tout faire en « one shot ». » (Kawsar A., Aïcha B., Kéros K., Shady S.)
« L’enregistrement est vraiment très dur car le moindre bruit gâche tout le travail, donc tout le monde doit se taire sinon l’enregistrement sera accompagné de bruit de fond très dérangeant. » (Mathieu D.)

Une expérience unique et inoubliable !
« Le passage sur scène est beaucoup plus stressant que ce que l’on croit. Préparer un concert n’est pas si facile mais passionnant ! » (Sénalidé H., Khaled K., Francesca P., Lucas T.)
« Ça demande de l’énergie et de l’attention mais le résultat est superbe. » (Océane B., Léo B., Julie G., Eken P.)

A l’unanimité, les élèves soulignent qu’ils ont retiré du concert « beaucoup de fierté et de joie » !
« Un sentiment de fierté parce que mon travail a servi et a abouti à quelque chose, et de joie de l’avoir présenté devant mon école et les parents d’élèves. » (Grâce S.)
Mais aussi…
« Nous nous sommes beaucoup sentis soutenus autant par nos camarades que par nos professeurs ! (Sénalidé H., Khaled K., Francesca P., Lucas T.)
« J’ai senti que ce que tout le monde avait fait était vraiment très bon. » (Mathieu D.)
« De la surprise, de la tristesse de les quitter, la sensation d’être célèbres ». (Lucile A., Elna B., Carla C., Jean-Loris G.)
« Le soulagement. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)
« On était comme libérés… (Enzo J., Charlotte J., Charbel M., Paul DW)
« De la fatigue ! » (Kawsar A., Aïcha B., Kéros K., Shady S.)

En conclusion…
« Ce projet était instructif, ça a été une expérience unique et très enrichissante. » (Kawsar A., Aïcha B., Kéros K., Shady S.)
« Il était intéressant car il sortait de l’ordinaire. » (Esdras A., Ulice A., Fémi O., Cédric Y.)
« Et découvrir des artistes comme ça, n’est pas donné à tout le monde. » (Mathieu D.)
« Je trouve super que Mmes Négrier et Stehlin aient organisé ce projet, il nous a appris des choses et c’était amusant, d’écrire, d’enregistrer et tout. » (Harmonie A., Anabelle S.)
« Remerciement à Mme Négrier pour de si belles idées et Mme Stehlin pour nous avoir soutenus, et tous ceux qui ont participé et qui nous ont aidé, Mme Leuzzi, le prof d’anglais… » (Grâce S.)

Toutes ces citations (formulations et mots) proviennent des élèves eux-mêmes, lors d’une activité de compte rendu en petits groupes et par écrit mené en classe de Français après le projet.

Propos compilés par Mme Darras-Nnanna


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 14 juillet 2017

Publication

336 Articles
13 Albums photo
14 Brèves
16 Sites Web
61 Auteurs

Visites

122 aujourd’hui
271 hier
360851 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés