"DOGUICIMI et TOFFA" Adaptation en BD de "DOGUICIMI" de Paul HAZOUME

vendredi 22 novembre 2013
par  Fantodji Hadégnon
popularité : 2%

Atelier pluridisciplinaire (Lettres, Histoire, Géographie, Technologie, Arts plastiques ...) dans le cadre de l’APP Monde "Honneurs aux Arts Premiers" initié par l’AEFE / 2011-2012, 2012-2013

Adapter sous forme de bande dessinée didactique DOGUICIMI de Paul Hazoumé (1890 -1980, ethnologue, chercheur, écrivain et homme politique béninois), est un projet ambitieux.

En effet, DOGUICIMI, publié en 1938, est un ouvrage historique et un document ethnologique abondamment documenté sur les coutumes et les mœurs de l’ancien royaume du Dahomey, à travers une fiction romanesque de 510 pages. Vu la qualité du style de cette œuvre, l’Académie Française de Paris lui a décerné son "prix de langue française" en 1939. Le livre réédité en 1978 aux éditions G. P. Maisonneuve et Larose à Paris, est aujourd’hui épuisé.

Dans DOGUICIMI, Paul Hazoumé évoque l’histoire de l’ancien royaume du Dahomey début XIXème siècle, sous le règne du roi Ghézo. Il fait revivre les intrigues et les fastes de la cour, ainsi que l’épisode des guerres menées en territoire Mahi pour capturer des esclaves destinés à la Traite. Le souci d’exactitude ethnologique et la riche documentation, ainsi que le cadre historique éloignent un peu ce récit du genre romanesque. Cependant, ce texte réussit à allier les lois du roman historique à celles du conte. En effet, le récit d’amour du couple Doguicimi-Toffa, personnages principaux, est rythmé par les récits de chansons, selon les lois spécifiques du conte traditionnel. Dans cet ouvrage, les mécanismes du roman historique sont mêlés à ceux du conte africain, dans la narration chantée d’un récit d’amour entre un prince et une femme du peuple, Doguicimi, héroïne du récit.

DOGUICIMI ET TOFFA, adaptation en bande dessinée de DOGUICIMI, illustre non seulement ce récit d’amour et les intrigues de la cour royale, mais également des éléments relevant du patrimoine matériel (Palais royaux d’Abomey) et immatériel (croyances, us et coutumes) dans une approche didactique. Ainsi notre adaptation alterne-t-elle planches de BD et planches ethnographiques. Ces deux formes d’expressions graphiques offrent un dialogue qui tente de restituer le caractère composite de l’œuvre originale.

Notre projet est inédit, c’est en effet la première adaptation de DOGUICIMI en image.

Cette initiative, menée pendant un atelier de pratique artistique, activité parascolaire, vise plusieurs intérêts et objectifs pédagogiques : 

- sensibiliser nos élèves à la littérature africaine, béninoise, en étudiant une œuvre majeure écrite dans un style littéraire soutenu ;

- initier les élèves à l’ethnologie, l’ethnographie, à la valorisation et à la conservation du patrimoine matériel et immatériel ; les sensibiliser à l’Histoire et à la culture du Pays où ils évoluent ;

- porter un regard attentif sur l’architecture des Palais Royaux d’Abomey, musée historique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ;

- mettre en application des compétences acquises dans plusieurs matières de façon académique, dans un projet artistique pratique, collectif.

 Ce projet aura donc convoqué plusieurs champs disciplinaires : littérature, histoire, arts plastiques, architecture, ethnologie, ethnographie, sociologie, photographie. Il aura réuni des élèves volontaires, de la 6ème à la Seconde.

 Des visites du site principal (Musée Historique d’Abomey - Palais Royaux d’Abomey) ainsi que des sites secondaires ou historiques (Palais Honmè et Musée ethnographique Alexandre S. Adandé à Porto-Novo) ont enrichi la perception et le regard des élèves sur l’histoire et la culture dahoméenne et les ont sensibilisés à l’importance de la documentation pour une telle initiative.

 Les interventions de professionnels experts (architecte de la rénovation des Palais Royaux d’Abomey, bédéiste et illustratrice) ont été un apport substantiel dans l’élaboration du projet. Les échanges entre les élèves et ces experts ont permis une approche pédagogique différente. 

 Enfin, une visite à l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) a enrichi les connaissances des élèves sur les questions du patrimoine matériel et immatériel. Elle a permis de donner sens à leur projet d’adaptation en bande dessinée didactique de ce roman historique qui constitue un héritage du passé. Ils ont mis en œuvre une démarche de préservation et de transmission de celui-ci en le rendant accessible à un plus large public.

Ainsi, nous avons tenté à travers un projet original, de rendre ‘Honneurs aux Arts Premiers’ par la valorisation de l’histoire de l’ancien royaume du Dahomey, de ses traditions et mœurs, dans une démarche inter et transdisciplinaire.

 

REMERCIEMENTS

Remerciements à La Proviseure et à l’équipe administrative de l’EFE Montaigne,

à la famille de feu Paul Hazoumé, 

à l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA), à la Médiathèque de l’IFB, 

aux Musées Historique d’Abomey, 

Ethnographique Alexandre Adandé de Porto-Novo et Palais Honmè,

aux Ateliers ATCHAN-NÚ.

 

Merci également à l’architecte Aimé Gonçalves, 

à l’illustratrice Karine Maincent, au bédéite Hector Sonon,

et à Aubain Adjaho (graphiste).

 

 

QUELQUES PLANCHES

...

Pour en voir plus 

...

 

La BD est consultable au CDI et à la BCD de l’EFE Montaigne,

A la médiathèque de l’IFB,

A l’infothèque de l’EPA,

A la bibliothèque de l’Espace ATCHAN-NU.

 

Mise en vente à la comptabilité de l’établissement au prix de 10.000 F CFA.

 

Sera présentée et vendue à la 15ème édition de la SELIBEJ 

( SEmaine du LIvre BEninois de Jeunesse) à l’IFB du

19 au 23 Novembre 2013. 

 

PARTICIPANTS

Les enseignants (Encadrement des élèves) :

Adokpo-Migan Frédérique (Professeur d’Histoire Géographie)

 Aran Martine (Professeur de Lettres modernes)

Corbeil-Diene Catherine (Professeur de Lettres modernes et classiques) 

Darras Nathalie (Professeur de Lettres modernes

Dossou-Cossou Isabelle (Documentaliste)

Fantodji Hadégnon (Professeur d’Arts plastiques)

Négrier Sophie (Professeur de Technologie)

Les élèves :

 Dessins

Adokpo-Migan Arthur (5ème)

Benoît Charles (6ème)

Descloîtres Emeric (5ème)

Gounongbé Jérémy (6ème)

Goussanou Dona (5ème)

Hazoumé Shadé (6ème)

Le Bihan Yassin (6ème)

Sakponou Guillian (6ème

Encrage et lettrage

Alassane Kadidjath (2nde)

Descloîtres Gaëlle (4ème)

Odjo Naomy (6ème)

Rastimba Mbolatiana (2nde)

Vlavonou Laurent-Edouard (2nde

Colorisation

Alassane Kadidjath (2nde)

Descloîtres Gaëlle (4ème)

Rastimba Mbolatiana (2nde)

Vlavonou Laurent-Edouard (2nde)


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 26 juin 2017

Publication

333 Articles
13 Albums photo
14 Brèves
16 Sites Web
55 Auteurs

Visites

6 aujourd’hui
799 hier
347391 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés