L’aspect économique de la réserve naturelle communautaire du Sitatunga

lundi 8 juillet 2013
popularité : 3%

A l’occasion de la visite de la réserve communautaire de la vallée du Sitatunga, nous avons pu analyser les différents éléments caractéristiques du pilier économique dans un projet de développement durable. En premier lieux, nous pouvons citer la vente de divers produits réalisés par les habitants de la réserve eux-mêmes (jus d’ananas, chapeau de paille, jus de citron, jus de baobab). De plus, même si la pisciculture, l’élevage et l’agriculture ont pour principale but la consommation directe, une partie est réservée à la vente pour amortir les différentes dépenses. Ce système repose sur le principe de consommer ce que nous produisons et de produire ce que nous consommons. La visite des touristes, est un plus au niveau des fonds de la communauté d’autant que l’argent récolté pour la visite de la foret est directement destiné aux villageois. L’exploitation des plantes de la forêt (plantes comestibles, médicinales) représente également un apport financier pour la communauté. Nous avons vu l’aspect économique d’un projet de développement durable, mais ce dernier est indissociable du pilier social ainsi que de l’aspect économique.

Jean-Marc Yayi

&Laurent-Edouard Vlavonou


Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 5 juillet 2019

Publication

452 Articles
16 Albums photo
14 Brèves
16 Sites Web
59 Auteurs

Visites

188 aujourd’hui
296 hier
634361 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés